Chauffage solaire maison : tout ce qu’il faut savoir 

Chauffage solaire maison : tout ce qu’il faut savoir 

Il existe différents systèmes de chauffage, aux technologies, avantages et inconvénients bien différents. Parmi eux, l’un des plus écologiques se révèle le chauffage solaire pour la maison.

Un chauffage solaire d’appoint pour la maison 

Un chauffage d’appoint pour la maison est nécessaire si vous utilisez uniquement des panneaux solaires par exemple. Car lorsqu’il n’y aura pas de soleil, cela vous sera utile pour chauffer les pièces de votre maison. 

Il existe deux types de chauffage solaire d’appoint : ceux dits intégrés et ceux dits séparés.

  • Le premier est intégré au système de production de chaleur solaire. C’est un système direct stocké qui pourra servir pour un système solaire combiné dont on a consacré un article entier sur la question ou pour un plancher chauffant (où on vous explique plus en détail son utilisation un peu plus bas dans l’article).
  • Le second type de chauffage solaire d’appoint est détaché du système de production de chaleur. On parle alors des poêles ou des cheminées par exemple, vous trouverez également un article entier consacré aux appareils de chauffage

Les différents types de chauffages solaires 

Le chauffage solaire est connu pour son utilisation optimale et ce que cela soit au niveau économique ou écologique. On retrouve différents types de chauffages solaires. Vous avez sûrement déjà entendu parler des panneaux solaires thermiques, photovoltaïques ou hybrides, mais il existe également d’autres types de chauffages solaires :

  • le chauffage solaire combiné ;
  • les chauffe-eau solaires ;
  • les planchers solaires ;
  • si vous avez une piscine, il est possible d’avoir un chauffage qui s’adapte à votre bassin d’eau.

On les associe aussi aux moyens de chauffage d’appoint pour plus d’efficacité lors des jours moins ensoleillé dont nous avons décrit les possibilités plus haut dans notre article. On reconnaît aussi l’installation de ces panneaux sur les constructions neuves, mais elles peuvent également être installées lors de rénovations.

Chauffage solaire combiné 

Ce type de chauffage, comme l’indique son nom, permet de combiner deux choses en une. Il produit à la fois de l’eau chaude sanitaire et du chauffage. Pour que cela fonctionne, il faut qu’il soit joint à un chauffage d’appoint non solaire, donc on optera pour un poêle, une pompe à chaleur ou une cheminée par exemple. 

Son but sera de procurer de la chaleur lorsque le soleil fera défaut. Nous avons un article complet sur notre site qui vous explique tout sur le système solaire combiné, son fonctionnement, son installation, son coût, mais également ses avantages et inconvénients. Généralement, ce système reste un bon compromis pour qui souhaite faire des économies sur le long terme.

Chauffe-eau solaire individuel 

Le Chauffe-eau solaire individuel, connu sous l’acronyme CESI, permet de chauffer une grande partie de l’eau sanitaire à l’aide de panneaux solaires thermiques ou hybrides. Associé à un ballon solaire, les statistiques montrent qu’il est possible pour un chauffe-eau solaire de couvrir entre 50 à 80 % des besoins annuels d’eau chaude sanitaire. 

Plancher solaire 

Le plancher solaire est un plancher chauffant hydraulique : un liquide réchauffé circule dans le circuit du chauffage. Ce liquide s’appelle caloporteur, il capte et transporte les calories. On le réchauffe à l’aide de divers moyens : chaudière au gaz ou au fioul. Mais pas de panique il peut également se réchauffer à l’aide du soleil.

Il existe deux types de planchers solaires : direct et combiné. 

Plancher solaire direct 

Le plancher solaire direct se compose de tuyaux installés entre la dalle en béton et le revêtement du sol. Des capteurs solaires relient ces tuyaux. Quand on parle de capteurs solaires, il s’agit en définitive des panneaux solaires thermiques installés. Lorsque le soleil tape sur le panneau solaire, il réchauffe le liquide caloporteur. Ce liquide est par la suite transporté de part et d’autre des tuyaux dans toute la maison. Ce dispositif met en avant des températures basses qui se situent autour des 30°C.

Avec ce système, il n’est pas nécessaire d’avoir une chaudière, car à lui seul il maintient l’habitat dans une bonne température.  

Plancher solaire combiné

Le plancher solaire combiné repose sur le même principe que le plancher solaire direct, sauf qu’il permet également de produire de l’eau chaude dans les sanitaires. Le chauffage est raccordé à un ballon de stockage. Ce dernier stocke l’eau chaude. 

Panneaux solaires aérovoltaïques 

Si les panneaux solaires aérovoltaïques sont semblables aux panneaux photovoltaïques, ils se distinguent pour deux raisons :

  • le mode d’installation, qui permet de combiner deux énergies ;
  • la capacité à créer non seulement de l’électricité, mais aussi de l’air chaud ou froid, contrairement aux panneaux photovoltaïques.

En effet, des amplificateurs de chaleur équipent les panneaux solaires aérovoltaïques, ce qui permet alors de récupérer cette chaleur. Un système de ventilation insuffle l’air dans le logement. Et durant l’été, il est donc possible d’obtenir de l’air frais

 Ce système est très peu utilisé car très peu reconnu. En effet, on a très peu de recul sur sa fiabilité. Et son installation est bien plus chère qu’un panneau photovoltaïque. 

Fonctionnement chauffage solaire

Comme son nom l’indique, le chauffage solaire fonctionne par l’intermédiaire du soleil. Que les panneaux soient thermiques ou hybrides, le principe est le même. Ils se composent de panneaux, d’un ballon contenant l’eau ou d’un ballon tampon, d’une vaste tuyauterie et d’émetteurs de chaleur que l’on peut retrouver sous diverses formes. 

Chauffage solaire principes de fonctionnement 

 Ces panneaux contiennent des capteurs qui à leur tour ont un fluide nommé fluide caloporteur, on le retrouve sous différentes formes : eau sous pression, huile et même en sels fondus. Ce dernier chauffera à l’aide du soleil. Où comme précisé plus haut, la différence se joue sur ce principe de réchauffement avec les panneaux solaires aérovoltaïques. Ceux-ci se réchauffent par l’intermédiaire de l’air qui sera chauffé grâce aux rayons du soleil.

Chauffage à thermosiphon 

On reconnaît le chauffe-eau solaire à thermosiphon comme étant le système le plus simple et le plus abordable financièrement. Il est réputé notamment pour sa performance. Il couvre généralement jusqu’à 70 % des besoins en eau chaude et a l’avantage d’être compatible avec tous les systèmes de chauffage. 

Son fonctionnement repose entièrement sur un phénomène naturel : la dilatation des fluides avec la température. L’eau du liquide augmente en volume et le vase d’expansion sert à récupérer le surplus. Le chauffe-eau est toujours placé plus haut que le capteur solaire, disposition indispensable au bon fonctionnement du système.

Les panneaux solaires chauffent le fluide caloporteur, le fluide se dilate alors et monte dans l’échangeur du chauffe-eau. Il partage ses calories pour chauffer l’eau du ballon. L’eau chauffée remonte et l’eau du haut de la cuve qui est plus froide descend.

Dans le même temps, le fluide caloporteur refroidi, libérant les calories, redescend également tout en bas du capteur.

 Le cycle du chauffe-eau solaire se poursuivra ainsi, et ce, tant qu’il y aura du soleil.

Vous remarquerez que ce chauffe-eau se différencie de celui dit classique qui contient une pompe, un circulateur et un régulateur et dont le fonctionnement est bien plus complexe. Donc moins de matériels signifie aussi un prix plus réduit.   

Mais il reste cependant délicat à l’installation et se montre moins performant durant l’hiver. 

Avantages et inconvénients du chauffage solaire

Le chauffage solaire est très prisé. Mais il est quand même nécessaire de savoir qu’il a des avantages mais également des inconvénients. 

Avantages Inconvénients
Ressource inépuisable  Investissement élevé pour l’installation
Économique Le soleil ne sera pas toujours au rendez-vous
Éligible à des aides  Compenser avec un système de chauffage d’appoint
Nécessitent peu de maintenance Volumineux 
Gain d’autonomie énergétique Certains coûts sont à prévoir en été

Prix du chauffage solaire

On compte généralement l’installation d’un chauffage solaire entre 5 000 et 10 000 euros.

Le prix s’ajuste en fonction de :

  • la taille d’installation ;
  • la taille du logement ;
  • la zone géographique de l’habitation, car une région très ensoleillée aura nécessairement besoin de moins de capteurs ;
  • le nombre de personnes installées dans le logement, car on ne chauffe pas une maison hébergeant deux personnes comme celle en abritant cinq par exemple. 

 Si des changements sont à prévoir dans une habitation déjà construite, il est important de prendre en considération les équipements déjà sur place. En effet, s’ils ne conviennent pas, il faudra les changer, ce qui augmente les coûts.

D’autres travaux seront à prévoir si votre logement est ancien et que vous souhaitez y installer des planchers chauffants, car il faudra reconstruire le sol pour pouvoir y placer la tuyauterie nécessaire. 

Donc mis à part une installation basique comme on l’a vu précédemment et qui tourne au maximum autour des 10 000 euros, il vous faudra compter le double pour réaliser une rénovation

Quelle aide pour le chauffage solaire ?

Voir autant de grosses sommes peut vous faire douter. Mais pas de panique : il est tout à fait possible de recevoir des aides financières pour ces travaux. Pour ce faire, il faudra obligatoirement passer par un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement). On le dit souvent, mais c’est très important, car ils sont garant d’une bonne installation et travaillent en cohérence avec votre budget et vos besoins.

Les aides qui s’ouvriront à vous seront multiples :

  • l’Éco-prêt à taux zéro appelé aussi Éco-PTZ ;
  • TVA réduite de 5,5% ;
  • MaPrimeRénov’ ;
  • la prime Énergie ;
  • le chèque Énergie ;
  • les aides de l’ANAH (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat).

Renseignez-vous également auprès de vos collectivités locales, car certaines aides sont créées dans l’optique de favoriser une meilleure économie de l’énergie. 

Logement

Logement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.