Le prix d’un diagnostic amiante

Le prix d’un diagnostic amiante

Le diagnostic amiante est nécessaire et obligatoire pour la vente d’un bien tel qu’une maison ou un appartement. Vous êtes concernés par ce diagnostic si votre permis de construire a été délivré avant juillet 1997.

Ce diagnostic doit être réalisé par un professionnel certifié. Ce n’est que de cette façon qu’il vous sera possible de constituer votre dossier de diagnostic technique (DDT). Le dossier sera par la suite remis à l’acquéreur.

L’état d’amiante permettra de savoir si oui ou non le bien mis en vente contient de l’amiante. Le prix de ce diagnostic varie généralement entre 90 et 300 euros. En effet, le prix est calculé en fonction du type de bien et de sa surface.

Prix d’un diagnostic amiante avant travaux

  • Pour un studio : le prix varie entre 90 euros et 120 euros.
  • Pour un appartement de 2 pièces : le prix varie entre 110 euros et 130 euros.
  • Pour un appartement de 4 pièces : le prix varie entre 180 euros et 220 euros.
  • Pour une maison de 3 pièces : le prix varie entre 200 euros et 250 euros.
  • Pour une maison de 5 pièces : le prix varie entre 200 euros et 250 euros.

En réalité, cette liste n’est pas exhaustive, d’une entreprise à une autre les prix peuvent varier de nouveau. Mais tenez-le-vous pour dit, le prix sera en fonction de votre type de bien et de sa surface.

Attention toutefois à vous renseigner lors de la conception de votre devis. Car en fonction des zones à diagnostiquer, la facture sera plus ou moins élevée. Certaines entreprises ne prennent pas forcément en compte tous les prélèvements nécessaires. Vous trouverez donc une offre alléchante, mais qui gonflera à mesure que les travaux avanceront. Il est primordial pour ne pas vous faire entourlouper de demander une estimation du nombre de prélèvements. Vous obtiendrez un devis avec un prix défini en fonction des attentes que vous avez et non de suppositions mal exprimées. Vous comprendrez mieux votre facture finale à la fin du diagnostic. En somme, pour une bonne estimation, soyez précis. S’il s’avère qu’il y a bien une présence d’amiante, il vous faudra un autre devis. En effet, il ne faut pas confondre le diagnostic qui sert à savoir s’il y a bien présence ou pas d’amiante et ledit désamiantage qui là est une tout autre paire de manche.

Un diagnostic au tarif préférentiel ?

Il est également recommandé de faire tous les diagnostics préconisés dans le cadre du dossier DDT. Il sera plus avantageux pour vous de payer pour réaliser tous les diagnostics que de les faire les uns après les autres. On compte en moyenne pour un pack location un prix allant de 200 euros et 300 euros et un pack vente situé entre 300 et 400 euros. Faire un diagnostic immobilier complet ne peut vous montrer que des avantages. Le tarif préférentiel pourra grandement soulager votre porte-monnaie.

Comment se fait un diagnostic amiante ?

On ne le redira jamais assez, mais ce diagnostic doit être fait par un diagnostiqueur immobilier, donc un professionnel certifié. Ce dernier recherchera la présence d’amiante dans une liste de matériaux et produits répertoriés.

Étape 1

Dans un premier temps, le diagnostiqueur vérifiera les flocages, calorifugeages et les faux plafonds.

Étape 2

Le professionnel s’attèlera ensuite aux parois verticales intérieures telles que les murs, les cloisons et les poteaux.

Étape 3

La recherche d’amiante se porte alors sur les planchers et les plafonds.

Étape 4

Suivront les conduits, les canalisations et les équipements intérieurs.

Étape 5

Enfin, le diagnostic amiante s’achève sur les éléments extérieurs tels que les toitures, les bardages et façades légères.

Et s’il y a bien une présence d’amiante ?

Si le diagnostiqueur remarque qu’il y a bien présence d’amiante, il peut préconiser différentes mesures :

  • une évaluation périodique concernant l’état des matériaux ou produits contenant de l’amiante ;
  • une analyse plus approfondie qui permettra de déterminer la quantité de fibre d’amiante ;
  • des travaux de confinement ou de retrait pour pallier la découverte de l’amiante.

Si le prix du diagnostic vous fait peur, celui du désamiantage est bien plus conséquent. En effet, il faut compter entre 25 et 50 euros par m2 désamianté.

Si le diagnostic a été réalisé à partir du 1er avril 2013, sa validité est illimitée. On conseille toutefois de faire le diagnostic à nouveau en cas de vente ou de rénovation.

Et si le dernier diagnostic remonte avant le 1er avril 2013, vous devrez obligatoirement faire de nouveau un diagnostic amiante. Car s’il n’est pas fait de façon réglementée, des sanctions seront à prévoir.

On parle alors de vice caché si vous ne présentez pas les informations véridiques à l’acquéreur. Il pourra alors faire un recours au tribunal pour demander l’annulation de la vente ou demander des dommages et intérêts.

Il peut également faire un recours auprès de la DGCCRF (service des fraudes de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). Et vous pourrez être sanctionné de 300 000 euros d’amende et d’une peine de 2 ans de prison.

Il est également illégal de faire appel à un diagnostiqueur non certifié, acte sanctionné de 1 500 euros d’amende et de 3 000 euros en cas de récidive.

Le notaire de la vente peut lui aussi être poursuivi juridiquement. S’il a approuvé la vente d’un bien sans diagnostique ou en étant informé des informations mensongères induisant donc l’acquéreur en erreur, il encourt les mêmes sanctions que le vendeur.

Logement

Logement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.