Bruit d’une pompe à chaleur : explications et conseils pour éviter les désagréments

Bruit d’une pompe à chaleur : explications et conseils pour éviter les désagréments

Les pompes à chaleur sont en vogue en ce moment. Installées pour leur baisse de facture considérable, elles n’en restent pas moins connues pour leurs inconvénients. Eh oui, comme tout bon produit, on leur connaît certains défauts. Il n’est pas rare de constater que les PAC font du bruit. Mais pas de panique, on vous explique tout. Car chaque problème a sa solution et vous ne ferez qu’une bouchée des bruits de pompes à chaleur.  

Le décret de 1995 impose un niveau sonore à privilégier de jour comme de nuit. Il ne faut que le bruit dépasse plus de 5 décibels en journée (le niveau sonore ambiant) lorsque la machine est à l’arrêt. On notera donc que pour une machine éteinte de 52 décibels, elle ne devra pas dépasser les 57 décibels lors de son utilisation. De nuit, il ne faut pas dépasser 3 décibels. Donc si votre machine est à 50 décibels hors usage, il ne faut pas que les nuisances dépassent les 53 décibels. 

aides et subventions pompe a chaleur

Les inconvénients des bruits de pompe à chaleur 

Les bruits « normaux »

Elles fonctionnent avec un ventilateur ce qui peut provoquer du bruit. Généralement le volume sonore se situe aux environs de 55 décibels en extérieur, vous aurez la sensation d’entendre un lave-linge. En intérieur, il peut atteindre 35 décibels, vous entendrez comme des chuchotements. Pour éviter ces désagréments, on recommande de les installer le plus loin des habitations de vos voisins, mais également éloignés de vos fenêtres et portes d’entrée. Un dispositif placé en hauteur sera beaucoup moins gênant. 

Éloigner les unités extérieures d’environ 40 à 50 cm du mur sera d’une meilleure aide, car ceux-ci n’auront pas de vibrations. 

Faites attention à la taille parce qu’elle peut varier d’une PAC à l’autre. Vous pouvez éviter le bruit installant l’unité extérieure de la PAC sur une dalle en béton ou sur des plots en caoutchouc. Il ne faut pas installer le module extérieur dans un endroit fermé, pensez-y lors de la conception de vos plans. 

Concernant l’unité intérieure, il est aussi important de faire attention, car le bruit peut être vite déconcertant. Il faudra privilégier une installation le plus loin des espaces de vie commune. Dans une pièce isolée thermiquement. Les pièces les plus souvent recommandées sont les buanderies, les celliers ou une arrière-cuisine.

Les bruits « anormaux »

Sachez qu’il existe d’autres bruits qui ne se règlent qu’avec un bon nettoyage ou des réparations. Il est alors nécessaire pour vous de reconnaître ces bruits anormaux et de les distinguer de ceux cités plus précédemment.

Plusieurs causes sont possibles :

  • la pression qui est nécessaire au bon fonctionnement des tuyaux peut être insuffisante ;
  • l’unité extérieure ou intérieure peut être mal fixée ;
  • le détendeur de l’appareil est cassé ;
  • des vibrations supplémentaires apparaissent à cause des vannes de la pompe à chaleur qui ne sont pas ouvertes comme il faut.

Tous ces petits problèmes supplémentaires peuvent être évités si tant est que vous réagissiez tôt. 

Une installation bien faite dès le début vous retirera tout doute ou désagrément. Un professionnel certifié saura vous aiguiller pour alléger un maximum vos questionnements. Et puis avant l’achat de votre PAC, renseignez-vous sur le nombre de décibels émis.  

Installation et contraintes

Pour les pompes à chaleur géothermiques, il est primordial de savoir où et comment les placer. Car il nécessite un gain de place important. Il faudra nécessairement installer les capteurs, soit par forage, soit via des opérations de terrassement. 

On considère certains endroits comme dangereux. Portez un regard attentif aux évacuations de gouttières et des bords de toiture à risque.
En fonction de votre zone géographique, certaines PAC fonctionnent mieux lorsque la température extérieure n’est pas trop basse. Si le degré de votre zone d’habitation descend souvent sous les -7 °C il faudra choisir une pompe à chaleur plus adaptée à cette situation. Nous avons un article complet sur les différentes pompes à chaleur existantes et sur leur mode d’utilisation.

Lors de l’installation, s’adresser à un professionnel certifié vous permettra de choisir en prenant en compte toutes les informations nécessaires pour avoir un confort optimal. Et car lors des hivers rudes il pourra être nécessaire de compter sur plusieurs équipements, vous pourrez vous renseigner, après avoir fait le dimensionnement de la pompe à chaleur, sur le type de chauffage qui pourrait vous convenir

Les pompes à chaleur daujourd’hui 

De nos jours, les pompes à chaleur causent de moins en moins de problèmes. Les fabricants ont conscience des nuisances sonores et mettent tout en œuvre pour pallier ce problème.

Malgré ces quelques inconvénients, la PAC est reconnue comme le système le plus avantageux sur le plan écologique, mais aussi économique. En plus de faire du bien à votre porte-monnaie pendant votre consommation, vous pourrez profiter des aides de l’État et de votre commune pour son installation. 

En résumé, vous retiendrez que la pompe à chaleur est le premier système de chauffage utilisé par les Français, car elle permet une bonne économie sur les factures d’électricité. Cependant, l’inconvénient principal est son bruit incessant qui se situe en général entre 45 et 65 décibels. Mais comme vous le savez, tout problème a sa solution et la vôtre se trouve en lien avec les conseils que vous portera un professionnel certifié.

En effet, ces contraintes ne sont pas rédhibitoires, car elles peuvent être réglées.

Logement

Logement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.