Quel appareil de chauffage choisir ?

Quel appareil de chauffage choisir ?

Les factures d’électricité ne cessent d’augmenter. Vous vous demandez donc quelles alternatives pourront s’ouvrir à vous dans l’optique de faire plus d’économies. Eh bien dans cet article, on vous livre tout. Vous saurez désormais ce qui s’offre à vous pour plus d’économies, mais aussi plus d’écologie.

Panneaux solaires, chauffage au bois, pompe à chaleur, radiateurs ou plancher chauffant, il ne vous reste plus qu’à vous décider. Vous pouvez vous limiter à une seule source d’énergie, mais vous pouvez également faire un mix et être entièrement écolo. Découvrez maintenant les différents appareils de chauffage. 

 

Système de chauffage écologique 

Utiliser au maximum les énergies renouvelables réduira considérablement votre facture d’électricité. Quand on parle d’énergies renouvelables, il faut entendre l’eau, l’air, le soleil. Le but sera de préconiser une autonomie pour une exploitation optimale. 

Il faudra réduire au minimum les besoins en énergie, avec une bonne isolation (fenêtre, toiture, sous-sol). La conception bioclimatique est aussi importante à prendre en considération : bien orienter la maison et choisir les bons matériaux à mettre aux bons endroits.  Pour limiter les atteintes à l’environnement, vous devrez privilégier les énergies provenant du bois, du soleil ou du sol. 

Les critères environnementaux et l’investissement personnel que vous souhaitez fournir vous aideront à réaliser un plan concret pour la réalisation de vos projets. Plusieurs options s’ouvrent à vous, que vous soyez en maison de campagne ou en appartement en ville. Il vous sera possible de combiner plusieurs de ces systèmes pour plus de confort. 

Pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un système de chauffage est très prisé en France, vous le connaissez certainement sous le diminutif PAC. La chaleur est captée soit par le sol, l’eau ou l’air. Après compression, vous obtiendrez une chaleur suffisante pour une maison à faible consommation d’énergie.

Il est tout à fait possible pour vous de financer ce projet avec diverses aides de l’État et/ou communale. 

Chauffage solaire

Cette technique datant de plus de trente ans est un système de récupération d’air chaud.
Avec les panneaux thermiques : ils captent le rayonnement du soleil et génèrent de la chaleur et chauffent l’air sous les panneaux. Cet air chaud est par la suite insufflé dans votre logement. Grâce à ce type de technique, en été, vous pourrez récupérer jusqu’à 3 °C de fraîcheur. L’humidité de votre maison diminuera. Ce mode de chauffage non polluant récupère les calories présentent naturellement dans l’atmosphère. On estime leur longévité à plus de quarante ans. On l’utilise dans le cas où un logement est équipé d’un radiateur à eau ou un plancher chauffant. 

Quant aux panneaux solaires photovoltaïques dit classiques, car très souvent connus et utilisés, il est possible de les associer. Cette solution est judicieuse si vous préférez tout ce qui touche au domaine de l’électrique. Les panneaux produisent un courant électrique qui alimente votre foyer.  

Aujourd’hui, il n’est pas rare de remarquer chez des particuliers un système solaire combiné dit 2-en-1. Ce système permet à la fois de chauffer vos sanitaires, mais il sera possible de chauffer également votre maison. 

Son fonctionnement est simple, il se compose d’un panneau solaire thermique et d’un ballon de stockage et le tout relié au système de chauffage de votre maison. 

Il fonctionne en 3 étapes :

  • capter les calories du soleil ;
  • les envoyer au ballon de stockage ;
  • les distribuer dans tout le logement grâce au réseau de tuyauterie. 

Chauffage à gaz

La réglementation environnementale de 2020 prend effet en 2022 où une interdiction apparaît concernant l’utilisation du chauffage à gaz. Supprimé dans les constructions neuves, cela permettra une diminution des gaz à effet de serre. Cette norme plus écologique se veut durer dans le temps. Cette interdiction a pour but de mettre en avant des énergies plus écologiques et renouvelables. 

Les cas concernés par cette interdiction sont si vous souhaitez construire votre maison dès 2022, acheter un bien également en 2022 ou mettre votre logement actuel aux normes. 

Aujourd’hui, la chaudière à condensation remplace les anciens modèles de chaudière. Elle fonctionne sur la récupération de l’énergie des fumées de combustions. Cette chaudière à gaz de condensation peut être à basse température, adaptée ainsi aux environnements restreints. Cependant, ce modèle est également concerné par l’interdiction en vigueur depuis 2022.

Quel que ce soit votre cas de figure, nous vous conseillons vivement de remplacer votre chaudière à gaz par une pompe à chaleur. Vous vous y retrouvez sur tous les plans : financier, écologique, juridique.

Chauffage au fuel 

Le chauffage au fuel à condensation remplace depuis 2022 l’ancienne version de la chaudière au fuel. Elle permet de réaliser des économies allant jusqu’à 30 %. En fait, la vapeur d’eau produite par la combustion chauffe également l’eau du circuit. 

Elle permet de faire des économies, mais reste quand même très cher par rapport à d’autres appareils de chauffage bien plus simples d’installation et d’utilisation. 

Chauffage au bois 

On reconnaît le bois comme l’une des ressources les moins chères. Cette énergie renouvelable propose un bilan carbone quasi nul. On retrouve le foyer ouvert : la cheminée, très intéressante par son esthétisme, renvoie une très faible chaleur dans l’habitation et le bois se consume généralement très vite. Il existe aussi le foyer fermé : on parle d’inserts. Côté esthétisme, on est encore bien, car on conserve ce plaisir à voir les jolies flammes, la chaleur se diffuse bien mieux et nous sommes rassurés de savoir que les grosses flammes seront empêchées de ressortir. 

Néanmoins, de nos jours, il n’est pas rare de trouver dans les logements des poêles, qu’ils soient à bois, granulés ou même hybrides. Ils sont généralement installés pour remplacer des appareils de chauffages classiques. L’installation est très simple et offre plusieurs possibilités de disposition. La chaleur propagée est excellente. Très esthétiques, ils sont de plus en plus tendance. Ces poêles sont programmables et s’adapteront à vos habitudes de vie. Les granulés sont considérés comme écoresponsables parce qu’ils sont issus de la sciure compressée. Il existe les poêles hydro, ils peuvent être raccordés à un circuit du chauffage central. Vous pouvez obtenir des aides dont le crédit d’impôt à la transition énergétique, la prime énergie ou encore l’aide Anah. 

Chauffage électrique

Le chauffage électrique est d’ordinaire facile à installer et à entretenir, mais il est plus coûteux, car les prix de l’électricité ne cessent d’augmenter.  Il faudra privilégier les radiateurs dernière génération de types accumulateurs de chaleur, plancher ou plafond. Il ne faudra pas choisir un convecteur électrique parce que dans un premier temps, il n’est pas confortable et donc pousse plus à la consommation. Prendre un modèle en inertie fluide ou en inertie sèche sera nécessaire.  

Le premier ressemble plus au chauffage central qui permet une bonne température homogène et n’assèche pas l’air. Le second fonctionne comme le premier, mais il conserve la chaleur quand le radiateur s’arrête. Cette conservation est longue sur la durée. Ou il est tout à fait possible pour vous d’investir dans des programmateurs pour avoir l’option de réguler les températures. Si vous baissez la température de 1 °C vous pouvez espérer une baisse sur votre facture de 7 %. 

Quel est le meilleur chauffage pour une maison ?

Le meilleur chauffage d’un logement dépend dans un premier temps des ressources du foyer, mais également des habitants eux-mêmes. C’est à vous de savoir si vous préférez la longévité des panneaux solaires ou encore l’esthétisme des poêles. Cela dit, il vous faudra prendre contact avec un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement), ce dernier vous permettra de savoir quelles installations seront les plus avantageuses pour vous. Il vous aidera à prendre en compte les équipements déjà présents dans le logement, votre situation géographique, vos besoins et surtout votre budget. 

Comment réaliser des économies sur son appareil de chauffage ?

Plusieurs petites astuces sont à connaître pour faire baisser la facture d’électricité. 

Vous pouvez notamment :

  • baisser le chauffage des pièces inoccupées ;
  • éteindre les radiateurs pendant l’aération ;
  • fermer les volets et les stores, ce qui vous permettra de garder un maximum de chaleur ;
  • utiliser un programmateur qui vous permettra de réguler la température de vos pièces.

Mais surtout, faites un tour pour comparer les offres d’énergie qui s’ouvrent à vous. 

N’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel RGE. De plus, il existe plusieurs offres, parfois cumulables, qui vous seront avantageuses à demander. Le professionnel RGE sera en mesure de vous conseiller au mieux. 

 

Logement

Logement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.