Quelles sont les différences entre un DPE et un audit énergétique ?

Quelles sont les différences entre un DPE et un audit énergétique ?

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) et l’audit énergétique sont tous les deux des diagnostics immobiliers. Cependant, ce sont deux documents avec des renseignements différents, utilisés dans des contextes différents. On vous explique ce qu’il faut savoir.

Quelles sont les différences de contenu entre un DPE et un audit énergétique ?

Le contenu du DPE

Le diagnostic de performance énergétique, aussi appelé DPE, est un document qui permet d’informer le propriétaire du logement diagnostiqué sur ses performances énergétiques. Il renseigne également sur la quantité d’émissions de gaz à effet de serre (GES).

Les résultats sont transmis sous forme d’étiquette énergie permettant de classer le logement en fonction d’un mode de calcul particulier. Le classement va de la lettre A à la lettre G ; A étant la meilleure note traduisant de bonnes performances énergétiques et G étant la pire note traduisant un logement énergivore. L’étiquette énergie est présente de manière explicite sur les annonces de mise en location d’un bien immobilier, à côté de la photo du bien en question, que ce soit en agence ou en ligne.

Le DPE inclut également des recommandations de travaux pour améliorer la note du logement dans le classement, de manière très substantielle. C’est uniquement à titre indicatif et les suggestions servent à former une sorte de synthèse de la visite de l’habitation.

Le contenu de l’audit énergétique

Un audit énergétique est un diagnostic complet de l’ensemble des performances énergétiques d’un bien immobilier à destination des propriétaires souhaitant entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Il est généralement réalisé en aval du diagnostic de performance énergétique (DPE) qui révèlera en premier lieu la position au classement de l’étiquette énergie du bien immobilier en question.

Plus concrètement, l’audit énergétique est un document remis au propriétaire de la maison qui émet des propositions de travaux de rénovation de manière détaillée, soit en une seule fois, soit en plusieurs étapes, afin d’améliorer les performances énergétiques de la maison pour ensuite obtenir une gratification au classement de l’étiquette énergie du bien. Il contient également un rapport chiffré sur le coût de chaque étape des travaux et le coût général avec les aides et subventions possibles.

Le document de conclusion des travaux à réaliser et du récapitulatif du diagnostic doit être remis au candidat acquéreur lors de la première visite du bien immobilier dans le cadre d’une vente, et doit également être joint à la promesse de vente de la maison. L’audit énergétique est également annexé au dossier de diagnostic technique (DDT) dans le cadre d’une mise en location. 

Dans quel cadre a-t-on recours à un DPE et un audit énergétique ?

Le DPE dans le cadre d’une vente ou d’une mise en location

Le DPE est un document obligatoire à fournir dans le cadre d’une vente ou d’une mise en location. Il figure dans le dossier de diagnostic technique (DDT) remis au futur acquéreur ou au futur locataire du bien immobilier. Il figure également sur les annonces immobilières afin d’informer le futur acquéreur ou le futur locataire sur les performances énergétiques du logement dans lequel il s’apprête à vivre.

L’audit énergétique dans le cadre d’une rénovation

L’audit énergétique est spécifiquement utilisé dans le cadre d’un projet de travaux de rénovation pour améliorer les performances énergétiques de l’habitation.

L’audit énergétique est également obligatoire pour :

  • obtenir certaines aides financières et subventions, versées spécifiquement dans le cadre de travaux de rénovation pour améliorer les performances énergétiques comme Ma Prime Rénov Rénovation Globale ;
  • les entreprises comptant plus de 250 salariés ;
  • les copropriétés regroupant plus de 50 lots et qui sont construites avant l’année 2001 équipées d’une installation collective de chauffage ou de refroidissement.

Quelles sont les différences de prix entre un DPE et un audit énergétique ?

Le prix moyen d’un DPE

En moyenne, un DPE coûte entre 100 euros et 250 euros

Cette fourchette de prix peut plus ou moins varier en fonction de l’entreprise choisie et de la localisation du logement, entre autres.

Le prix moyen d’un audit énergétique

Le prix moyen d’un audit énergétique est situé entre 500 euros et 1 000 euros pour un particulier dans une maison individuelle. Des aides financières existent cependant en fonction des revenus du foyer.

Cette fourchette de prix est également indicative et peut varier selon plusieurs facteurs comme le choix de l’entreprise.

Quelle est la différence de durée de validité entre un DPE et un audit énergétique ?

Il n’y a pas de différence de durée de validité entre un DPE et un audit énergétique. Dans les deux cas, ils sont valides durant 10 ans. 

Qui peut réaliser un DPE et un audit énergétique ?

Le DPE et l’audit énergétique ne sont pas réalisés par le même professionnel.

Le DPE doit être effectué par un diagnostiqueur immobilier

Il doit être accrédité par le Comité français d’accréditation, plus connu sous le nom de Cofrac. Le diagnostiqueur immobilier intervient le plus souvent dans le cadre d’une transaction immobilière, d’une mise en location, ou d’un projet de construction d’un bien immobilier.

Il réalise l’ensemble des diagnostics techniques entrant dans les critères du DPE, et il s’assure également que le bâtiment dans son ensemble, comme les matériaux des murs, le système de chauffage utilisé, le type d’isolation et le type de fenêtres sont bien conformes aux normes réglementaires, sanitaires et environnementales françaises et européennes.

L’audit énergétique est réalisé par un technicien thermicien

Il doit appartenir à un bureau d’étude thermique, appelé BET. Les bureaux d’étude thermique sont le plus souvent contactés dans le cadre de projets de rénovation afin d’améliorer les performances énergétiques d’un bien et également dans le cadre d’un projet de construction d’un bien immobilier.

Les techniciens thermiques analysent de manière rigoureuse et détaillée la consommation énergétique du logement. Ils apportent leur expertise afin de trouver des solutions techniques pour optimiser les performances énergétiques, réduire le coût de la consommation énergétique du bien. Ils conseillent leurs clients pour mettre en pratique ces solutions. Durant leur mission, ils utilisent des outils de calcul spécifiques et réglementés ainsi que des appareils de mesure particuliers.

Logement

Logement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.