Comment profiter de MaPrimeRenov’ pour l’installation d’un poêle à granulés ?

Comment profiter de MaPrimeRenov’ pour l’installation d’un poêle à granulés ?

Vous souhaitez probablement optimiser votre système de chauffage sans vous ruiner ? Avez-vous déjà considéré de remplacer votre configuration actuelle par un poêle à granulés ? Découvrez comment profiter du dispositif MaPrimeRenov‘ pour financer vos rénovations énergétiques de manière abordable.

Pourquoi installer un poêle à granulés ?

Comment fonctionne le poêle à granulés ?

Le poêle à granulés ou poêle à pellets fonctionne essentiellement sur le principe de la combustion de bois.

Le poêle brûle les granulés de bois au contact de l’air, cela engendre de la fumée et crée de l’air chaud. Les fumées engendrées circulent à travers un conduit. La chaleur produite se diffuse ainsi dans la pièce dans laquelle se situe le poêle à granulés. La majorité des appareils ont un paramétrage automatique, ce qui leur permet de se régler seuls le jour comme la nuit.

Vous pouvez en trouver différentes sortes telles que :

  • Le poêle à granulés à convection forcée : C’est un poêle équipé d’un système de ventilation et permet ainsi de chauffer de larges surfaces.
  • Le poêle à granulés à convection naturelle : Il ne nécessite pas de système de ventilation pour diffuser sa chaleur. Un peu moins puissant que le poêle à granulés à convection forcée, celui-ci est plus adapté à de plus petites surfaces.
  • Le poêle à granulés canalisables : Équipé d’un ventilateur additionnel, il permet de diffuser la chaleur de manière optimale. Il est cependant plus onéreux que les deux autres.

Combien coûte l’installation d’un poêle à granulés ?

Pour l’achat et l’installation d’un poêle à granulés, vous devez prévoir en moyenne entre 4 000 et 7 000 euros. Toutefois, les tarifs varient selon les modèles choisis ainsi que la surface à chauffer.

Quels sont ses avantages ?

  • Économique : Un système de chauffage par poêle à granulés offre un rendement minimal de 80 à 90%. Vous effectuerez par conséquent de grosses économies sur vos factures d’énergie.
  • Confortable : La plupart des poêles à granulés sont équipés d’un réglage automatique. Vous pouvez ainsi définir la température désirée et profiter de la chaleur sans vous soucier des réglages.
  • Écologique : Des sciures de bois sont recyclées afin de concevoir les granulés.

Qu’est-ce que MaPrimeRenov’ ?

Dans le cadre des certificats d’économie d’énergie (CEE), l’État a mis en place un dispositif d’aides financières « MaPrimeRenov’ », dans le but d’encourager les propriétaires à réaliser la rénovation énergétique de leurs propriétés. L’Anah a instauré MaPrimeRenov’ pour financer les travaux d’isolation, de ventilation, de chauffage ou d’optimisation énergétique des maisons individuelles ou d’habitats collectifs.

MaPrimeRenov’ a pour objectifs :

  •       D’améliorer le confort climatique des logements contre le froid, l’humidité et la canicule ;
  •       De réaliser des économies sur les factures de chauffage ;
  •       De réduire le coût des travaux d’audit énergétique ;
  •       De participer à l’effort collectif pour lutter contre le réchauffement climatique.

Comment obtenir MaPrimeRenov’ pour l’installation de son poêle à bois ?

Les critères à respecter

1. Pour bénéficier du dispositif MaPrimeRenov’, vous devez être propriétaire d’une résidence en France métropolitaine ou en Outre-Mer.

Les critères varient légèrement selon les profils.

  • Les propriétaires occupants : l’habitation doit avoir été bâtie il y a plus de deux ans ;
  • Les propriétaires bailleurs : l’habitation doit être louée en tant que résidence principale, et doit avoir été bâtie au-delà de 5 ans avant les travaux ;
  • Les propriétaires qui possèdent un logement dans une copropriété doivent y résider de manière permanente. Le logement doit quant à lui avoir été bâti il y a plus de 15 ans.

2. Pour bénéficier de MaPrimeRenov’ pour l’installation d’un poêle à granulés, vous devez faire réaliser les travaux de rénovation par des artisans qualifiés RGE (Reconnu garant de l’État). Ils sauront tout d’abord vous guider sur le choix de votre poêle à granulés selon la puissance et les fonctionnalités regardant vos besoins. Les artisans RGE sont également les plus qualifiés pour réaliser l’installation de votre poêle à granulés en respectant les normes de sécurité et environnementales.

3. En tenant compte des profils établis par l’Anah, votre revenu fiscal de référence de l’année N-1 doit vous situer parmi l’un des profils suivants :

  • MaPrimeRenov’ Jaune ;
  • MaPrimeRenov’ Bleu ;
  • MaPrimeRenov’ Violet.

La procédure à effectuer pour bénéficier de MaPrimeRenov’ pour votre poêle à granulés

Afin de profiter de MaPrimeRenov’ pour l’installation de votre poêle à bois, vous devez suivre une procédure très simple. En effet, il vous appartient d’effectuer un devis auprès d’un artisan qualifié RGE.

Ensuite, vous créez un compte en ligne sur maprimerenov.gouv.fr. Vous pouvez ainsi constituer un dossier qui sera transmis à l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat). Ce dossier doit inclure :

  • le cadre de contribution CEE ;
  • le devis réalisé au préalable ;
  • vos informations fiscales afin de déterminer l’échelon des subventions auxquelles vous pouvez prétendre.
  • votre relevé d’identité bancaire (RIB) pour percevoir les remboursements à la fin des travaux.

Finalement, lorsque l’Anah aura validé votre dossier, vous recevrez un e-mail confirmant l’attribution de la prime de même que le montant prévisionnel.

Vous pourrez ainsi entamer vos travaux de rénovation puis leur montant vous sera remboursé pour que vous puissiez rémunérer l’entreprise.

Quel montant rembourse MaPrimeRenov’ ?

L’Anah rembourse les frais d’installation d’un poêle à bois à hauteur de :

  • 1 500 euros pour les foyers aux revenus standards (MaPrimeRenov’ Violet) ;
  • 2 000 euros pour les ménages aux revenus modestes (MaPrimeRenov’ Jaune) ;
  • 3 000 euros pour les foyers aux revenus très modestes (MaPrimeRenov’ Bleue).

Quelles autres aides pour les poêles à granulés ?

D’autres aides financières proposées par l’État sont compatibles avec le dispositif MaPrimeRenov’ :

  • l’Éco-Prêt à taux zéro ;
  • la TVA à 5,5 % ;
  • la Prime Énergie (CEE).
Logement

Logement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.