Remplacer une chaudière à gaz par une pompe à chaleur

Remplacer une chaudière à gaz par une pompe à chaleur

Les pompes à chaleur à air ont été proposées comme une alternative potentielle aux chaudières à gaz pour le chauffage des locaux et de l’eau. Alors qu’elles étaient jusqu’à présent utilisées principalement pour chauffer les propriétés sans raccordement au gaz, la Réglementation Environnementale RE 2020 interdit depuis le 1er janvier 2022 la pose de tout modèle de chaudière à gaz, y compris les chaudières gaz à condensation, dans toutes les constructions neuves individuelles. Coûteuses et peu écologiques, ces chaudières doivent laisser leur place. Puisque c’est le moment ou jamais de franchir le cap, on vous explique tout pour remplacer votre chaudière à gaz par une pompe à chaleur.

PAC : une excellente alternative à la chaudière à gaz avec un fonctionnement différent

Maintenant que vous songez sérieusement au remplacement de votre chaudière à gaz, vous pouvez envisager d’installer une pompe à chaleur. Les pompes à chaleur sont plus efficaces lorsqu’elles fournissent un débit d’eau d’environ 35 °C, au lieu des 60 °C généralement fournis par une chaudière à gaz. 

Si une maison équipée d’une chaudière au gaz a été améliorée par des travaux d’isolation, la demande globale de chaleur sera plus faible et rendra une pompe à chaleur à air encore plus intéressante.

Avec une pompe à chaleur, il est préférable de laisser le système en marche plus longtemps, car la production instantanée de chaleur est inférieure à celle d’une chaudière à gaz. La maison aura besoin de plus de temps pour atteindre la température souhaitée à partir du froid qu’une chaudière à gaz. Si l’on tient compte de ce facteur, la maison peut être aussi chaude qu’avec une chaudière à gaz. 

Lors d’une journée froide, une pompe à chaleur peut fonctionner en continu, plutôt que par intermittence comme le fait une chaudière à gaz. L’expérience a montré que cela permettait généralement d’obtenir les coûts de fonctionnement les plus bas, car les pompes à chaleur fonctionnent mieux lorsqu’elles délivrent des températures plus basses. Avec une chaudière à gaz, un radiateur peut être à 60 °C, alors qu’avec une PAC, il peut être 20 °C plus froid.

Les pompes à chaleur aérothermiques sont installées à l’extérieur de l’habitation, il faut donc tenir compte de l’endroit où la pompe peut être montée (pas à moins d’un mètre de la limite de la maison) et éviter toute intrusion visuelle.

Enfin, par temps de gel, le système devra parfois se mettre en mode dégivrage pour éviter l’accumulation de glace sur l’échangeur de chaleur.

Faut-il une maison bien isolée pour profiter d’une pompe à chaleur ?

Tous les systèmes de chauffage fonctionnent plus efficacement dans les maisons bien isolées et étanches à l’air. Améliorer l’isolation des maisons pour économiser de l’énergie est essentiel pour réduire les émissions de carbone. Cela dit, comme les pompes à chaleur fonctionnent à une température inférieure à celle d’une chaudière, elles ne sont efficaces que dans les maisons bien isolées et étanches aux courants d’air. Sinon, la chaleur s’échappe et ne peut pas être augmentée assez rapidement par une pompe à chaleur. Les chaudières à gaz, en revanche, chauffent les maisons très rapidement et peuvent donc remplacer la chaleur qui s’échappe d’une maison.

Si vous vivez dans une maison aux allures de passoire énergétique, l’isolation des combles, l’isolation des murs creux et le double vitrage peuvent contribuer à réduire les coûts de fonctionnement d’une pompe à chaleur, tout comme si votre maison était chauffée par une chaudière à gaz. 

Comparaison de la puissance des PAC et des chaudières à gaz

Les pompes à chaleur domestiques sont généralement disponibles dans une gamme de puissance de 4 à 15 kW, contre 12 à 30 kW pour les chaudières à gaz.

Les pompes à chaleur sont plus adaptées à l’installation dans des maisons de qualité, mieux isolées, qui demandent un rendement thermique plus faible. Il est judicieux de rendre votre maison aussi économe en énergie que possible avant de décider du type et de la taille d’un système de chauffage.

Quels autres changements pourraient être nécessaires ?

Les radiateurs

Comme la température de l’eau est plus basse, les radiateurs de votre maison devront probablement être remplacés par des versions plus puissantes, ainsi que par un ballon compatible avec les pompes à chaleur. Des radiateurs plus grands contribuent à garantir que les pompes à chaleur chauffent suffisamment l’espace.

La tuyauterie 

La tuyauterie devra également être inspectée pour s’assurer qu’elle est solide, de la bonne taille et du bon type de tuyau. Les débits devront en effet être plus élevés pour compenser la température plus basse de l’eau. Si vous remplacez un système à gravité par un système à haute pression, les tuyaux devront être isolés et raccordés en parallèle.

Le chauffage par le sol

Le chauffage par le sol fonctionne à une température inférieure à celle des radiateurs et permet une meilleure diffusion de la chaleur. Si vous effectuez une rénovation de grande envergure, il peut être préférable de remplacer les radiateurs par un chauffage par le sol, bien que cela implique d’enlever le sol pour l’installer, donc plus de dépenses et de perturbations. Il n’est cependant pas indispensable de l’installer.

Coût du remplacement d’une chaudière à gaz par pompe à chaleur à air

Type de maisonCoût du système de pompe à chaleurCoût du système de chaudière à gazDifférence
Maison individuelle11 000 €9300 €+1700 €
Maison jumelée ou mitoyenne9500 €6500 €+3000 €
Appartement de faible hauteur7500 €6700 €+800 €

L’installation de la pompe à chaleur est une chose, mais la mise à niveau éventuelle du reste de l’équipement en est une autre.

Une étude du site doit être effectuée par un installateur agréé, afin de déterminer si tout ou partie de ces travaux sont nécessaires.

La mise à niveau de tout le câblage électrique, du ballon d’eau chaude et du système de contrôle devra probablement être effectuée.

N’oubliez pas qu’il peut être plus judicieux de dépenser de l’argent pour améliorer l’isolation de votre maison, en réduisant l’énergie nécessaire pour chauffer chaque pièce ; dans ce cas, les anciens radiateurs et la tuyauterie peuvent être de taille suffisante pour chauffer la pièce mieux isolée avec une pompe à chaleur.

Économisez de l’argent avec une pompe à chaleur

Une pompe à chaleur correctement installée est plus efficace qu’une chaudière à gaz. Elle vous permettra d’économiser jusqu’à 40 % sur votre facture énergétique.

Les aides pour financer le remplacement d’une chaudière à gaz par une pompe à chaleur

Afin de permettre une transition énergétique indispensable, de nombreuses aides financières ont été mises en place, comme :

  • MaPrimeRenov’ ;
  • le taux de TVA réduit ;
  • l’Éco-prêt à taux Zéro ;
  • le Dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE).

Les pompes à chaleur sont une option durable, car elles utilisent la chaleur naturelle et n’émettent aucun gaz à effet de serre. Si l’on ajoute leurs avantages financiers, il n’y a plus aucune raison de ne pas franchir le pas : quand remplacez-vous votre chaudière à gaz par une PAC ?

Logement

Logement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.