La pompe à chaleur réversible : la solution idéale pour toutes les saisons ?

La pompe à chaleur réversible : la solution idéale pour toutes les saisons ?

La pompe à chaleur est un moyen écologique permettant de faire des économies d’énergie. Mais saviez-vous qu’en plus de réchauffer votre logement en hiver, certains modèles de pompes à chaleur, dits réversibles, permettent également de rafraîchir votre habitation lorsqu’il fait plus chaud ? 

Si vous cherchez à optimiser votre confort thermique, la pompe à chaleur réversible est peut-être la solution si vous habitez dans un environnement au climat tempéré.

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur réversible ?

La pompe à chaleur réversible est généralement un modèle de pompe à chaleur air-air, mais peut aussi se trouver sous forme de PAC air-eau et fonctionne grâce à l’exploitation des énergies aérothermiques

C’est-à-dire qu’elle puise les calories de l’air ambiant pour s’alimenter. Ces modèles puisent l’énergie aussi bien dans l’air ambiant extérieur qu’intérieur, c’est pour cela qu’elles sont appelées « réversibles ».

Ce qui la différencie des pompes à chaleur ordinaires est sa capacité à réchauffer aussi bien qu’à rafraîchir une habitation.

aides et subventions pompe a chaleur

Comment fonctionne une pompe à chaleur réversible ?

En mode classique

La pompe à chaleur puise de l’énergie dans la chaleur présente dans l’air ambiant sous forme de calories. Elle est constituée d’une unité extérieure qui absorbe la chaleur de l’air extérieur sous forme de calories. 

Ensuite, elle envoie les calories dans des tuyaux contenant un fluide frigorifiant dont la température est inférieure de 7 °C à la température extérieure. La température du liquide augmente ainsi et est transporté dans une unité intérieure qui redistribue la chaleur dans les radiateurs de l’habitation.

En mode réversible

Afin de rafraîchir l’habitation, la pompe à chaleur peut également inverser son mode de circulation. Dans ce cas de figure, c’est l’air ambiant de l’intérieur qui est transféré vers l’extérieur. Le rafraîchissement peut être effectué de deux manières :

  • de manière passive : l’air intérieur est évacué vers l’extérieur ;
  • de manière active : les calories repassent par le fluide frigorigène et sont transférées à l’intérieur de l’habitation.

La mise du mode réversible peut être déclenchée manuellement ou programmée à partir d’une certaine température.

Quelle est la différence entre un climatiseur et une pompe à chaleur réversible ?

Le système de la pompe à chaleur réversible permet de capter les calories produites par la chaleur dans l’air ambiant extérieur pour être ensuite réchauffées puis redistribuées dans la maison. Le climatiseur, quant à lui, tend à capter les calories produites à l’intérieur pour ensuite les évacuer à l’extérieur. En d’autres termes, il soustrait la chaleur du logement.

Alors que le climatiseur tend à refroidir l’habitation en maintenant une température prédéfinie, la pompe à chaleur a plutôt tendance à rafraîchir l’intérieur. En effet, cette dernière la température de manière modérée et non contrôlée. Et est donc préférable pour un climat tempéré.

De la même façon, les deux appareils peuvent produire de la chaleur. La PAC réversible permet de contrôler la chaleur distribuée à l’intérieur alors que le climatiseur en mode inversé va injecter des calories à l’intérieur de la pièce à chauffer sans maîtrise de la température.

Il existe plusieurs types de pompes à chaleur réversibles

Les pompes à chaleur réversibles se présentent sous deux formes de distribution intérieure.

  • Le système Monosplit : ce système est composé de deux unités, une à l’intérieur et une à l’extérieur. Il convient singulièrement au chauffage et au refroidissement de petits espaces tels qu’une pièce.
  • Le système Multisplit : son unité extérieure ainsi que ses unités intérieures multiples le rendent davantage adapté aux besoins énergétiques supérieurs, tels que le refroidissement ou la chauffe de plusieurs pièces.

Comment évaluer le rendement de la pompe à chaleur réversible ?

Le rendement est l’un des éléments déterminant lors du choix de sa pompe à chaleur. Il est évalué grâce à un coefficient de performance (COP). Le COP correspond au rapport entre l’énergie restituée et l’énergie consommée par la pompe à chaleur.

Généralement accompagné de deux températures, le COP est calculé en fonction de la source de chaleur extérieure, dans laquelle les calories sont prélevées, qui a la température la plus basse. Puis de la source extérieure, c’est-à-dire la source dans laquelle les calories sont transférées, qui a la température la plus élevée.

Il existe différents types de coefficients de performance (COP) :

  • Le COP Constructeur Ou Commercial 

Le COP Commercial ou Constructeur est calculé dans des laboratoires dans des conditions de fonctionnement optimales, sous une température extérieure de 7 °C. Ce COP n’est, par conséquent, pas le plus fidèle à la réalité.

  • Le COP Global 

Le COP Global d’une pompe à chaleur tient compte des conditions de fonctionnement plus difficiles comme les variations de température et les pertes d’énergie. Il est ainsi plus fiable et réaliste que le COP constructeur.

  • Le COP saisonnier ou SCOP (Seasonal coefficient of performance

Le COP saisonnier d’une pompe à chaleur calcule les performances de l’appareil durant les différentes saisons, il tend de ce fait à être plus précis.

  •   Le COP annuel 

Le COP annuel de la PAC est quant-à-lui enregistré sur une saison de chauffe.

Afin d’évaluer au mieux le rendement de la pompe à chaleur réversible, il est donc préférable de se fier au COP saisonnier qui déterminera aussi bien son rendement en mode classique pour la chauffe lors des saisons plus fraîches, qu’en mode inversé pour le rafraîchissement lors des saisons plus chaudes.

Quels sont les avantages de la pompe à chaleur réversible ?

Le choix de l’installation d’une pompe à chaleur réversible garantit de nombreux avantages.

  • Confort optimal toute l’année : Sa réversibilité permet de maintenir des températures constantes toute l’année et de s’adapter au changement des saisons.
  • Capacité d’adaptation au climat : La pompe à chaleur réversible, à l’instar d’autres PAC a l’avantage de s’adapter aux besoins variant en fonction des saisons grâce à son caractère réversible. De plus, son système est modulable et permet de définir une température personnalisée à chacune des pièces.
  • Écologie : L’utilisation d’énergies naturelles, renouvelables telles que l’air permettent de limiter les émissions de CO2 et de réduire l’effet de serre.
  • Rendement attractif : La pompe à chaleur réversible produit en moyenne entre 2 et 4 kW pour 1 kW d’électricité consommée. Elle consomme donc relativement peu d’énergie.
  • Économies : La PAC réversible coûte moins cher en énergie dû à la consommation des énergies naturelles renouvelables à l’infini. Elle est d’ailleurs la forme de pompe à chaleur la moins coûteuse à l’installation. Enfin, elle est éligible à l’obtention de la prime de transition énergétique MaPrimeRénov’.

Quels sont les inconvénients de la pompe à chaleur réversible ?

Le niveau sonore est élevé : Les pompes à chaleur air-air réversibles sont de potentielles sources de nuisances sonores, il faut alors prévoir un emplacement qui prend en compte votre confort ainsi que celui de vos voisins.

La performance de la pompe à chaleur peut être altérée sous un certain seuil de température : Les pompes à chaleur réversibles peuvent perdre de leur efficacité lorsque la température extérieure descend au-delà de -10 °C. Il est pertinent de noter qu’une procédure de dégivrage de l’appareil en hiver peut l’immobiliser et le rendre non fonctionnel pendant plusieurs heures. L’utilisation de chauffage d’appoint est ainsi généralement requise lorsque les températures sont très basses.

Combien coûte une pompe à chaleur réversible ?

De nombreux facteurs sont à considérer afin d’évaluer le coût d’une pompe à chaleur réversible.

Le prix varie en fonction du modèle et de l’installation

Les modèles de pompes à chaleur réversibles ont un coût d’achat plus élevé que celui d’une pompe à chaleur classique. En effet, sa versatilité permet de faire des économies d’énergie plus intéressantes à l’année, mais implique un coût d’achat plus conséquent.

Coût d’achat d’une pompe à chaleur réversible air-air

La pompe à chaleur réversible air-air est la plus simple à installer. Le prix va principalement varier en fonction du type de modèle choisi.

Une PAC réversible air-air Monosplit est le modèle le plus abordable, car elle est seulement composée d’une unité extérieure et d’une unité intérieure.

Les modèles Multisplit sont composés quant à eux d’une unité extérieure et de plusieurs unités intérieures dont le nombre varie en fonction de la surface de l’habitation.

En moyenne, le coût d’achat avec installation comprise d’une pompe à chaleur air-air réversible oscille entre 3 200 et 8 500 euros.

Coût d’achat d’une pompe à chaleur réversible air-eau

Le système de circulation et d’installation d’une pompe à chaleur réversible air-eau est plus complexe, car le système peut être relié à l’alimentation d’eau chaude sanitaire de l’habitation. Par conséquent, le coût de la main-d’œuvre est plus élevé.

Il faut compter entre 8000 et 10 800 euros pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur air-eau.

Le coût varie en fonction du rendement de la pompe à chaleur

Le coefficient de performance de la pompe à chaleur fait varier les coûts de consommation énergétique. En effet, plus le COP de l’appareil est élevé, plus il est rentable. De plus, un indice élevé de performance influence également le prix d’achat, qui va augmenter en fonction de la performance du modèle.

La surface à chauffer

Avant de choisir sa pompe à chaleur réversible, il faut prendre en compte la surface de l’habitation à chauffer.

Afin d’améliorer son optimisation, la puissance de l’équipement doit être adaptée à la surface. De plus, en fonction du nombre de pièces à chauffer, plusieurs unités intérieures peuvent par ailleurs être nécessaires. Le prix varie en fonction de la puissance de l’équipement.

Quelles aides financières sont disponibles pour le financement de votre pompe à chaleur réversible ?

Il existe diverses aides financières mises en place pour accompagner le projet de transition énergétique :

  • MaPrimeRenov’ par l’Anah (Agence nationale de l’habitat) ;
  • le taux de TVA réduit ;
  • l’Éco-prêt à taux Zéro ;
  • la Prime Économie Énergie proposée par l’État ;
  • le crédit d’impôt ;
  • le Dispositif des Certificats d’Economie d’Énergie (CEE).

Logement

Logement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.