Pompe à chaleur hybride : le guide pour comprendre un système innovant

Pompe à chaleur hybride : le guide pour comprendre un système innovant

Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur hybride ?

La pompe à chaleur hybride, également appelée chaudière hybride, est un système de combinaison entre une chaudière à gaz à condensation ayant une très haute performance énergétique (THPE) et une pompe à chaleur air-eau à faible puissance. Les deux appareils peuvent fonctionner de manière alternative ou simultanément en fonction du besoin et de la météo.

La pompe à chaleur hybride est la solution idéale pour la production de chauffage et d’eau chaude sanitaire, car elle permet d’obtenir un rendement optimal et de réaliser de fortes économies d’énergie.

Comment fonctionne la pompe à chaleur hybride ?

La pompe à chaleur hybride fonctionne sur le principe de la complémentarité d’énergies.

La pompe à chaleur air-eau est un module électrique qui prélève les calories de l’air ambiant extérieur à travers une unité externe, puis les envoie dans un tube contenant un liquide réfrigérant. La température du liquide augmente et crée la chaleur qui est ensuite transférée dans une unité intérieure, avant d’être redistribuée dans les radiateurs de l’habitant. La PAC air-eau a un rendement optimal lorsque la température extérieure avoisine les 12 °C.

La chaudière à gaz à condensation est quant à elle alimentée en gaz qui entre en combustion et provoque de la chaleur qui chauffe ainsi le circuit hydraulique alimentant le chauffage et l’eau chaude sanitaire de l’habitat. Ainsi, la chaudière à gaz ne dépend pas de la température ambiante extérieure et s’avère plus adaptée en hiver lorsqu’il fait plus froid.

Le régulateur intelligent dont est équipé l’appareil permet de basculer automatiquement d’un générateur à l’autre lorsque la température extérieure atteint son point de bivalence. C’est-à-dire la température à partir de laquelle l’utilisation de la pompe à chaleur air-eau ne suffira plus à elle seule pour alimenter le circuit de radiateurs et d’alimentation d’eau chaude sanitaire de l’habitation. En fonction du système mis en place, soit la chaudière à gaz à condensation prend le relais, soit les deux appareils fonctionnent simultanément.

aides et subventions pompe a chaleur

En quoi la pompe à chaleur hybride est-elle un système innovant ?

La pompe à chaleur hybride génère un rendement et des économies optimales en plus de s’adapter à tous les climats.

La différence avec la pompe à chaleur à relève

Contrairement aux pompes à chaleur hybrides, les pompes à chaleur à relève utilisent la PAC air-eau comme alimentation principale à laquelle s’additionne le fonctionnement de la chaudière à gaz à condensation lorsque l’efficience de la PAC devient insuffisante. 

Le fonctionnement de la pompe à chaleur à relève ne permet pas de basculer d’un générateur à un autre et implique l’utilisation de la pompe à chaleur en permanence. Par conséquent, il ne génère pas un rendement optimal.

La force du régulateur intégré de la pompe à chaleur hybride

La pompe à chaleur hybride, elle, bénéficie d’un régulateur intégré qui permet soit de faire fonctionner les deux appareils simultanément, soit de basculer de l’un à l’autre en fonction du climat.

La PAC hybride engendre ainsi une rentabilité optimale.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la pompe à chaleur hybride ?

Les avantages de la pompe à chaleur hybride à connaître

  • Rendement optimal : Grâce à son régulateur, la pompe à chaleur hybride sélectionne le module consommant le moins d’énergie et revenant le moins cher en temps réel.
  • Adaptée aux rénovations comme aux constructions neuves : La PAC hybride est compatible avec la réglementation thermique RT 2012 mise en place par le Grenelle de l’environnement afin de réduire la consommation énergétique des bâtiments par 3. Le plafonnement de consommation énergétique de kW hep/m²an est imposée pour la construction neuve. Elle est également très rentable lors de la rénovation de bâtiments.
  • Facilité d’installation : Les générateurs sont seulement reliés par une liaison hydraulique et ne nécessitent pas de connexion frigorifique entre eux. De plus, l’installation est facilitée lors des rénovations si le bâtiment est déjà équipé d’un réseau hydraulique.
  • Confort permanent : La bascule entre la pompe à chaleur air-eau et la chaudière à gaz est effectuée automatiquement par le régulateur en fonction de la température extérieure et du besoin en chauffage.
  • Écologique : La pompe à chaleur puise une énergie renouvelable, inépuisable et gratuite.

Les inconvénients de la pompe à chaleur hybride à connaître

  • Nécessite de l’espace : Il faut prévoir un espace conséquent afin d’accueillir l’unité extérieure de la pompe à chaleur
  • Coût d’achat et d’entretien élevé : Le prix de la pompe à chaleur hybride est élevé, car elle nécessite l’achat de deux générateurs d’énergie. Les deux systèmes de chauffage doivent être installés par un artisan qualifié RGE (reconnu garant de l’environnement) avec le label QualiPAC.  Le propriétaire doit également prévoir des frais d’entretien pour les deux appareils.

Combien coûte une pompe à chaleur hybride ?

Le coût d’achat et d’installation

Le prix d’une pompe à chaleur hybride est plus élevé que celui d’une pompe à chaleur classique puisqu’il inclut par ailleurs celui de la chaudière à gaz à condensation. En fonction du modèle, le prix varie en moyenne entre 7 000 et 13 000 euros en prenant en compte l’installation par un professionnel qualifié QualiPAC.

L’entretien de la pompe à chaleur nécessite l’intervention d’un artisan une fois par an et revient à 150 euros environ par intervention. Le tarif de l’entretien annuel de la chaudière à gaz à condensation gravite quant à lui autour des 160 euros.

Les économies réalisables en optant pour une PAC hybride

Malgré son prix d’achat élevé, la pompe à chaleur hybride se rentabilise grâce à sa faible consommation d’énergie.

Elle permet de réaliser en moyenne 10 % d’économie en remplaçant une chaudière à condensation classique et jusqu’à 40 % par rapport à une chaudière à gaz ou une pompe à chaleur ordinaire. De plus, la PAC hybride puise les calories dans l’air ambiant, une énergie naturelle, renouvelable et gratuite.

Y a-t-il des aides pour financer une pompe à chaleur hybride ?

Afin d’accompagner les propriétaires vers une transition énergétique, l’État met en place de nombreuses aides financières.

  • Les Primes Énergies CEE
  • MaPrimeRenov’
  • Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)
  • La TVA à taux réduit de 5,5 %
  • L’aide Habiter Mieux Sérénité
  • Le Coup de Pouce Chauffage

Logement

Logement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.