Ce que vous devez savoir avant d’installer une VMC double flux thermodynamique

Ce que vous devez savoir avant d’installer une VMC double flux thermodynamique

Récemment introduite sur le marché, la VMC double flux thermodynamique est-elle devenue l’installation la plus séduisante ?

Principe de la VMC double flux thermodynamique

La VMC (ventilation mécanique contrôlée) est un élément nécessaire, voire obligatoire dans toute habitation. Permettant d’évacuer l’air vicié des pièces de service (salle de bain, cuisine, WC…), une VMC simple est seulement constituée d’un unique circuit d’extraction. Son inconvénient est d’éliminer les calories présentes dans l’air extrait et donc de diminuer le rendement énergétique. À ce jour, il existe de plus en plus de modèles proposant des fonctionnalités complémentaires pour limiter les pertes énergétiques : la VMC double flux thermodynamique est en tête de liste.

Mais penchons-nous un instant sur sa grande sœur, la VMC double flux classique, pour comprendre le fonctionnement de base.

La VMC double flux

Avec un système de VMC double flux classique, l’air extrait des pièces de services passe à travers un échangeur statique et récupère les calories afin de les transférer dans les pièces de vie (salon, salle à manger, chambres…). L’échangeur statique fonctionne sans alimentation électrique et a pour fonction le préchauffage de l’air « neuf » avant la réintroduction dans l’habitation. L’air extrait et l’air soufflé n’entrent pas en contact, la VMC double flux assure donc la purification de l’air tout en maintenant une température confortable.

Fonctionnement de la VMC double flux thermodynamique

La VMC double flux thermodynamique promet à la fois d’assurer :

  • la ventilation ;
  • le chauffage ;
  • le rafraîchissement ;
  • dans certains cas, la production d’eau chaude sanitaire.

La VMC double flux thermodynamique est donc une configuration conçue pour être plus polyvalente que la version traditionnelle. Elle utilise une pompe à chaleur aérothermique (air-air ou air-eau) pour augmenter l’échange thermique entre l’air extrait et l’air soufflé. En effet, grâce au compresseur de la PAC, la température des calories de l’air extrait est décuplée et elles sont ensuite transférées dans le système de chauffage de l’habitation. Certaines pompes à chaleur permettent même de produire l’eau chaude sanitaire.

Afin d’exploiter au maximum les avantages de la VMC double flux thermodynamique, sachez qu’une pompe à chaleur réversible permet d’assurer le rafraîchissement de l’air ambiant lorsque les températures deviennent trop élevées.

À la différence d’une VMC double flux ordinaire, celle-ci nécessite de l’électricité pour fonctionner.

Avantages et inconvénients de l’installation d’une VMC double flux thermodynamique

De nombreux avantages

  • C’est une combinaison polyvalente : une configuration optimale permet d’assurer le renouvellement de l’air, le chauffage, le rafraîchissement et la production d’eau chaude sanitaire.
  • À la fois écologique et économique : la VMC double flux thermodynamique utilise l’air pour s’alimenter : une énergie naturelle gratuite réutilisable infiniment ce qui permet de faire des économies d’énergie conséquentes.
  • Peu encombrante : elle ne nécessite pas plus d’escape qu’une VMC double flux classique.
  • Conforme aux normes écologiques en vigueur
  • Approprié pour les maisons passives

Quelques inconvénients

Si vous avez été séduite par les avantages que présente la VMC double flux thermodynamique, vous devez tout de même prendre en compte des éléments contraignants avant de franchir le cap.

  • Installation compliquée : il est impératif de recourir à un professionnel spécialiser, car une VMC double flux thermodynamique mal installée peut s’avérer être très bruyante.
  • Configuration onéreuse : vous devrez prendre en compte les coûts d’achat et d’installation de la VMC double flux, mais aussi de la pompe à chaleur. Plus cette dernière est performante, plus elle est onéreuse. Une PAC hybride qui produit de l’eau chaude sanitaire offrira un rendement optimal, mais l’investissement sera conséquent.
  • Un entretien minutieux est requis : Afin de ne pas altérer la rentabilité de la VMC double flux thermodynamique, il faut changer les filtres très régulièrement. La PAC doit également être révisée tous les 2 ans et le liquide frigorigène qu’elle contient doit être remplacé tous les 5 ans.
  • Adapté aux bâtiments « passifs » : la VMC double flux thermodynamique n’a pas un rendement optimal pour tous les types d’habitation. Plus adaptée aux habitations dites passives (bâtiments pour lesquels le besoin énergétique est très faible), ce système n’offrira pas forcément le meilleur rendement énergétique pour un logement ayant des besoins en chauffage trop élevés par exemple.

Quel est le prix d’une VMC double flux thermodynamique ?

En matière de coût, la VMC double flux thermodynamique n’est pas l’appareillage de climatisation le plus abordable. Le coût d’achat et d’installation de la VMC double flux seule gravite entre 15 000  et 18 000 euros. Ce à quoi il faut additionner les coûts d’achat et d’installation d’une pompe à chaleur si vous votre habitation n’en est pas déjà équipée. Dans ce cas, il faut compter en moyenne entre 3 000 et 8 000 euros pour une pompe à chaleur réversible.

 

Logement

Logement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.