Quelles sont les garanties d’une assurance habitation ?

Quelles sont les garanties d’une assurance habitation ?

L’assurance habitation est devenue nécessaire et obligatoire pour les locataires et copropriétaires. Elle permet à l’assuré d’être indemnisé par sa compagnie d’assurances en cas de survenance d’un sinistre dans son logement. Ainsi, lors d’un incendie accidentel, du gel des canalisations d’eaux ou de cambriolage dans votre habitation, vous serez dédommagé par votre assureur. Vous devez savoir que l’Assurance Multirisque Habitation ne se limite pas qu’aux garanties obligatoires. Chaque assuré peut, en fonction de ses besoins spécifiques, ajouter des couvertures complémentaires.

Les garanties sur les dommages aux meubles et à l’habitation

La couverture contre les dommages potentiels aux biens et à l’habitat entre dans le cadre des garanties obligatoires d’une assurance habitation. Il s’agit d’une protection contre les dommages causés par des dégâts des eaux, les incendies, les bris de glace, le vol, les catastrophes naturelles et le climat.

La couverture en cas de dégâts des eaux

Dans certaines circonstances, l’eau peut provoquer des dommages plus ou moins graves au logement et aux biens mobiles. Elle peut causer des dégâts à travers l’explosion des conduites et les fuites d’eau. Pour de telles atteintes, vous serez indemnisé par votre compagnie d’assurance.

Il convient de préciser que les assureurs ne supportent pas souvent les frais d’installation d’un nouveau réseau de tuyauterie. Cependant, si l’endommagement des tuyaux est dû au gel des canalisations, la compagnie d’assurance prend en compte les dépenses de réparation.

Par ailleurs, une surconsommation d’eau issue d’une fuite ou d’une explosion des tuyaux n’est pas prise en charge par l’assureur. Il en va de même des dépenses nécessaires à la recherche de la fuite pour réparation.

La couverture en cas d’incendie

La survenance d’un incendie peut porter des atteintes plus ou moins graves au logement, aux biens, voire aux personnes. Cependant, pour que la compagnie d’assurance couvre les dommages, il faut que l’incendie soit d’origine accidentelle ou criminelle. Ainsi, à la MAIF par exemple, les dommages d’un incendie provoqué par la foudre ou le réseau électrique seront pris en charge.

La couverture en cas de bris de glace

Encore appelée garantie bris de vitre, elle couvre les dommages sur les parties en vitre des fenêtres, des portes et autres biens mobiliers et immobiliers incorporés ou pas au logement. Il doit s’agir néanmoins de dommages accidentels pour être couvert par l’assurance habitation.

La couverture en cas de vol

Suite à un vol, vous pouvez perdre des objets d’une valeur plus ou moins importante. Votre assureur peut vous indemniser sous condition de fournir des preuves palpables du vol. La compagnie d’assurances va d’ailleurs exiger la mise en place d’une sécurité renforcée dans votre logement. Il peut s’agir d’une vidéosurveillance ou d’un système d’alarme réagissant à la détection des intrus. Plus la sécurité de votre maison est importante, plus la prime en cas de vol sera élevée.

Une couverture en cas de catastrophe naturelle

Votre logement peut subir des atteintes résultant d’un tremblement de terre, d’un séisme ou d’une inondation. Si la catastrophe naturelle est dommageable à votre habitat ou à ce qu’il contient, votre assurance vous indemnise. Toutefois, il convient de préciser que les dommages causés aux dépendances non contenues dans le contrat d’assurance ne peuvent être couverts par l’assureur. Dès lors, il est important de déclarer toutes vos dépendances à votre assureur.

L’assurance habitation inclut aussi les garanties dans le cadre d’événements climatiques dommageables à l’instar des tempêtes, de la neige et de la grêle. Elle inclut aussi la garantie contre les attentats terroristes. Cette dernière est d’ailleurs obligatoire depuis septembre 1986.

Un homme calcule son budget assurance habitation

La garantie sur la responsabilité civile

L’assurance habitation prend en compte la couverture de deux types de responsabilités civiles : la responsabilité civile vie privée et la responsabilité civile propriétaire.

La couverture de la responsabilité civile vie privée protège l’assuré contre les dommages qu’il pourrait causer à autrui. Elle couvre les dommages que l’assuré, les personnes de son entourage ou un bien dont il a la responsabilité pourraient causer à autrui. Lorsque cette responsabilité est mise en cause, votre compagnie d’assurances se substitue à vous pour indemniser la victime.

La garantie responsabilité civile propriétaire ne peut être souscrite que par des propriétaires d’immeubles. Au cas où l’immeuble causerait des dommages au locataire ou au tiers à la suite d’un défaut d’entretien ou de construction, la compagnie d’assurances se substitue au propriétaire pour dédommager les victimes.

Les garanties optionnelles

L’assurance habitation peut aussi contenir des garanties optionnelles. En dehors de la protection obligatoire, vous avez la possibilité de couvrir vos biens qui ne sont pas intégrés dans le contrat initial. Vous pouvez choisir d’assurer certains de vos biens dont les dommages pourraient provoquer des dépenses importantes.

Dans les garanties optionnelles, vous pouvez intégrer la protection de vos objets et bijoux de valeur contre le vol et le remplacement de votre mobilier en cas de survenance d’un événement dommageable. La protection des installations de jardin, la piscine, et même la protection des instruments de musique, peuvent entrer dans les garanties optionnelles. Ces dernières varient en fonction des besoins de chaque assuré. À noter que les véhicules n’entrent pas dans l’assurance habitation.

Logement

Logement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.