Quelle race de chien pour un appartement ?

Statistiquement parlant, la France représente à elle seule environ 7,5 millions de présences canines. Le chien investit nos foyers un peu plus chaque jour. Mais quelles sont les races de chien à adopter pour un appartement ? 

Le mètre carré compte

Votre animal de compagnie voit la vie en plus petit ou plus grand selon son gabarit. Chien de petite taille, taille moyenne ou véritable colosse, le champ visuel d’un canidé diffère considérablement au mètre carré de votre appartement. 

Généralement, on adopte un chien en tant que chiot, mais si vous optez pour un adulte ou encore un sénior, rien n’empêchera sa frénétique envie d’apprendre. Mais quel rapport avec le mètre carré ? 

Un chien de grande taille demandera plusieurs critères que l’on retrouve notamment parmi les conseils de la SPA ou encore des refuges et associations à la sauvegarde et sauvetage de nos amis à quatre pattes. 

  • Un jardin
  • Au moins 20 mètres carrés pour chien miniature ou médium
  • Un minimum de lumière 
  • La possibilité de sortir l’animal à plus ou moins 1 à 3 répétitions par jour 

Pour les races aux squelettes morphologiques plus imposants, environ 30 à 45 mètres carrés sont envisageables. La balade ne se négocie pas : votre chien risquerait une dépression si vous ne le sortez pas assez, ainsi qu’une atrophie musculaire et un sérieux manque de développement dans son bien-être général. 

Traduction : toutes les races de chien ne correspondent pas forcément à une vie en appartement. Les vétérinaires avertissent régulièrement sur la corrélation entre la vie citadine et la vie canine. 

Le meilleur ami de l’homme 

Mais alors, quelle race de chien de compagnie pour notre appartement ? Tout dépendra de votre envie en premier lieu : on n’accueille pas un chien comme objet de dépendance affective ou quelconque manque ! 

On adopte un animal pour lui offrir une jolie vie et tisser une amitié. Votre chien sera votre meilleur ami. 

Le chien de garde, un pari risqué 

Plusieurs problèmes s’imposent dès lors que l’on habite en ville : le bruit, la surpopulation ; les autres chiens ; la pollution, la chaleur en été et une inflation qui contrarie nos budgets. Le chien de garde ne se révèle pas comme un choix excessivement judicieux quand on jette un œil parmi les animaux de compagnie. 

Surtout certaines races de chiens. L’instinct de garde revient, même si l’on ne se doit jamais d’oublier l’expression “tel chien, tel maître.” En effet : votre toutou reflétera l’éducation et votre personnalité dans son comportement. En bien comme en pire. 

Toutes les races de chiens, sans exception, sont dénuées de mauvaises intentions. Un mauvais maître crée le mauvais comportement de l’animal. Rien d’autre. 

Mais quel type de chien de race s’inscrivent parmi les chiens de garde ? 

Stafford bull terrier

Bully

Bouledogue américain

Teckel (oui, malgré sa petite carrure !) 

Pitbull 

Shar Pei 

Bullmastiff

Beauceron 

Rottweiler 

Le Berger allemand

Le Boxer

Briard 

Chow-chow

Dogue du Tibet 

Bull Terrier 

Dogue argentin 

Akita Inu et Akita américain

Berger d’Anatolie 

Bouvier australien

 Cane Corso

Malinois 

Le Doberman

Le Bull-Terrier 

Une belle tranche ! Même s’il ne faut guère oublier qu’il existe actuellement un recensement canin de 390 races à travers le monde. Nous possédons une large gamme de possibilités si l’on veut avoir un chien… 

Le chien de canapé, la solution ? 

Techniquement, tous les chiens sont des chiens de canapé. Un husky ne refusera jamais une place moelleuse et confortable sur votre sofa, ou encore sur l’un de vos fauteuils de salon. Toutefois, certaines races sont plus propices au calme

Chiens et chats se rejoignent sur ce terrain, tandis que notre félin privilégie la sieste à l’aise ou encore sa toilette quotidienne. Votre adorable petit chien voudra certainement jouer à la balle ou alors rencontrer la population dans la rue de votre cité métropolitaine. 

Mais quels chiens de race s’inscrivent parmi ceux que l’on surnomme “les pantouflards” ? 

Note : certaines races citées plus haut peuvent faire leur apparition dans la liste. L’un n’empêche guère l’autre. 

Bichon frisé 

Bulldog Français

Shar Pei

Le Pékinois

Le Shih Tzu

épagneul Tibétain 

Bulldog Anglais

Cavalier King Charles Spaniel

Spitz Loup 

Lhassa Apso 

Le Skye Terrier 

La stimulation 

Comme dit, l’un n’empêche pas l’autre. Si vous optez pour l’adoption chez l’éleveur plutôt que le magasin ou encore le refuge, vous entendrez sûrement ceci. 

Votre compagnon se montrera affectueux, joueur, loyal, souvent très sociable et un peu bébête de temps en temps. Que ce soit une pure race ou un croisé. Les races canines, malgré leurs différences, s’accordent tous à la même chose : un aboiement ici et là. 

Choisir son chien relève d’une grande réflexion : êtes-vous réellement prêt à vous lancer dans l’adoption d’un ou des chiots qui partagent votre vie pendant une décennie, si ce n’est plus ? 

L’entre-deux parfait existe-t-il ? : 

Réponse courte : non

Réponse longue : les facteurs se multiplient au fur et à mesure qu’on les liste un à un. Oui et non. Chaque pedigree est différent des uns des autres, et surtout : par individu. Un grand chien comme un Golden Retriever ou encore un Labrador qui se ressemblent beaucoup sur le plan actif, différera sur des plans mineurs. 

Conclusion  

Petits chiens, gros, moyens, à poil courts ou poil longs, la réponse reste la même : la réflexion sera la clé de votre dilemme. De plus, certaines races de chien ne seraient potentiellement pas adaptées à votre tempérament ou votre style de vie

On évitera les chiens de chasse, le chien-loup (différent du chien de traineau comme le Malamute d’Alaska ou le Husky de Sibérie), et on veillera au grain sur notre chien d’arrêt ou encore chien de service. 

Et vous, désirez-vous adopter un de ces braves toutous ? 

Logement

Logement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.