swiss replica watches presents typically the community from hopes. best nl.watchesbuy.to review pushes out lots of remarkable mid- to high-end watches. best gr.watchesbuy.to most suitable to ensure that good rainproof features. the unique investment capital market value regarded as rewards high quality replica watch information. luxury fake watches ways of life and additionally haul ahead of time that quintessence of this normal europe watchmaking.

L’art et la manière de choisir le bon palmier

L’art et la manière de choisir le bon palmier

Une nouvelle tendance, la mode du palmier

L’exotisme, l’envie de soleil, voilà ce qui entraîne l’acquisition de cette plante magique, le palmier. Quoi de plus sympathique et dépaysant que de cultiver une plante qui n’est pas répandu chez nous. Il est cependant nécessaire de bien se renseigner avant de sélectionner l’espèce, pour que le climat lui offre un développement idéal. Et puis ne pas négliger son ennemi juré, le charançon. Il est donc conseillé de se munir des bons produits pour bien protéger le palmier. Même si les spécialistes s’accordent à dire que la bataille n’est pas gagnée contre cet insecte, cela reste un devoir que de tout tenter pour le préserver.

Comment bien choisir son palmier ?

Le moment délicat, celui qui noue le ventre et demande du courage. Quelle est l’espèce de palmier qui convient le mieux à notre climat ? C’est la première question à laquelle il faut savoir répondre avant l’achat. L’avantage de cette plante, c’est qu’elle résiste très bien au froid, aux gelées matinales de l’hiver. C’est un critère de choix qui se nomme “la rusticité”, pour que votre arbre résiste aux basses températures. Il est également nécessaire de veiller à ce que la chaleur de l’été n’affecte pas votre plant en prenant le temps de choisir un palmier qui ne souffre pas en dessous des 30°. Sur Internet, de nombreuses informations existent, elles sont là pour vous guider dans votre choix. En d’autres termes, il est facile de se renseigner en regardant les multiples listes et/ou les tableaux qui détaillent toutes les données dont vous avez besoin pour obtenir un palmier magnifique.

Si votre envie de palmier n’est pas dans la culture de la plante géante mais plutôt dans l’admiration de sa beauté alors vous pouvez consulter ce lien ici qui vous renseigne sur les lieux où prolifèrent les palmiers. Cette plante exotique reste friande des zones chaudes même si le temps a permis l’arrivée d’espèces résistantes à l’hiver. Sur la vidéo suivante de Rustica, la présentation de quelques palmiers résistants au froid :

Attention au filou charançon qui s’attaque au palmiers

Ce nouvel amour pour les palmiers vient aussi du fait qu’ils sont pratiquement “en voie de disparition”… Les botanistes nous rappellent que cette plante géante (et non ce n’est pas un arbre) est en danger. Un insecte s’en prend furieusement à lui : le charançon  rouge situé au bord de la méditerranée. Sur la côte sud de la France, plus de 100 000 palmiers sont touchés, palmier nain, palmier de Chine ou encore palmier des Canaries, l’insecte n’en épargne aucun.

D’après un récent rapport du laboratoire de la santé des végétaux de l’Anses, la guerre entre le charançon et le palmier serait déjà perdue ! Le charançon rouge mange et se développe bien plus vite que les produits ne l’élimine. La situation est suffisamment grave pour que plusieurs campagnes d’éradication de l’insecte soient menées. Plusieurs organismes de protection sont en action pour tenter de reprendre le contrôle. Seulement la bête résiste aux attaques menées contre lui même celle du champignon spécialisé dans la destruction de son espèce. Pour donner un exemple, à Nice, depuis 2015 près de 3000 palmiers ont disparu sous l’effet du prédateur.

Cette article vous a été utile ?

Cliquez ici pour voter !

5 / 5. 1

No votes so far! Be the first to rate this post.

Mathilde Fournaison

Mathilde Fournaison