Escalier quart tournant : pratique et peu encombrant

Escalier quart tournant : pratique et peu encombrant

Ah, une maison. Un endroit où l’on y verra grandir son petit foyer, où l’on dévalera les escaliers… prudemment ! L’escalier, au-delà de son aspect purement pratique, est un élément qui prend toute son importance. 

Si le classique escalier fixe ne vous plaît guère ou si vous préférez économiser de l’espace, vous vous orienterez peut-être vers l’escalier quart tournant

Pourquoi choisir un escalier quart tournant ?

Si l’escalier quart tournant a les faveurs de certains, c’est pour de bonnes raisons. On l’observe régulièrement dans les maisons contemporaines, et notamment dans les logements japonais. 

Il constitue d’un véritable gain de place fort pratique. Et si son encombrement reste modeste, il demeure plus large qu’un escalier hélicoïdal et permet donc d’y passer des meubles plus imposants.

A contrario de l’escalier raide ou escalier double tournant, le quart tournant se fera ainsi plus discret. Généralement moins imposant, il est esthétiquement plus satisfaisant que les autres modèles. 

Qu’il soit en métal ou en sapin, l’escalier quart tournant reste un atout clé d’une décoration propre et épurée pour chez vous. 

Quels modèles d’escalier quart tournant ? 

Il existe plusieurs types d’escalier quart tournant, avec chacun leurs caractéristiques. Qu’ils soient d’extérieur ou d’intérieur : escalier en béton, escalier suspendu, escalier en acier… Même si l’on s’habitue à nos escaliers en bois, certains en bois massif même, de multiples styles se proposent à nous ! 

Quant à la couleur, on optera pour quelque chose qui correspond au sol et au mur, souvent dans les tons neutres pour ne pas choquer l’œil. Une décision prise avant afin de pouvoir installer un escalier en toute sérénité. 

N’oubliez pas non plus de prendre en considération l’espace rangement sous votre escalier. Tout dépend bien entendu de votre agencement. 

Privilégiez un escalier quart tournant si votre trémie est courte.

Optez plutôt pour un escalier deux quart tournant pour une surface carrée. 

Et pour les marches ? On distingue deux types de marches pour les escaliers quart tournant : 

  • Les marches rayonnantes : si elles sont plus faciles à réaliser, elles se révèlent moins agréables à monter, car très étroites dans le virage. Cela implique de se déplacer sur la partie la plus large.
  • Les marches balancées : élargies dans le virage, elles permettent de ne pas avoir à dévier de trajectoire.

Escalier double quart tournant, le classique 

L’escalier double quart tournant possède au moins un angle qui change de la direction initiale prise par celui qui le monte, ou le descend. Il ne faut pas le confondre avec l’escalier en colimaçon, aussi appelé escalier hélicoïdal. Sa spécificité réside notamment dans ses marches trapézoïdales.

L’escalier double quart tournant prend peu de place, laisse généralement un espace sous l’escalier et reste esthétiquement plus joli qu’une cage d’escalier raide. 

La hauteur de marche reste acceptable, mais peu avantageuse pour les plus petits qui s’aventurent vers ces dernières. Le plus souvent, on laissera les 6-7 ans s’en approcher avec une rampe d’escalier bien construite. 

Escalier quart tournant haut 

Les deux profils de cages d’escaliers possèdent une grande hauteur de marches. Toutefois, il existe une différence significative entre profil haut et profil bas. Les marches d’un escalier quart tournant haut apparaissent comme plus hautes en comparaison de sa version amoindrie. 

Escalier quart tournant bas 

Premières marches à profil bas, puis seconde cage plus en hauteur, voilà comment décrire l’escalier quart tournant bas.  Les marches restent relativement basses, ce qui cause de temps en temps de malheureuses blessures et les fameuses chutes que l’on désire éviter. 

Calcul d’un escalier quart tournant

Pour calculer un escalier quart tournant, rien de plus simple : une division de notre escalier par la hauteur de marche désirée, et vous voilà avec un escalier quart tournant calculé ! 

Hauteur de l’escalier  Hauteur d’une marche  Nombre de marches
300 cm  17 cm 17
250 cm  20 cm 12
220 cm 18 cm  12

Qu’est-ce que la loi Blondel ? 

Pour un escalier intérieur confortable, la loi Blondel nous propose quelques petites règles… Mais lesquelles ? 

  • La hauteur d’une marche d’un escalier se calcule grâce au giron. On la calcule grâce la distance posée entre deux nez de marche. La hauteur idéale d’une marche est de 17 cm, mais elle peut monter jusqu’à 21 cm pour un escalier secondaire.
  • Qu’est-ce que le giron ? Il se décrit comme la distance approximative entre deux marches. Pour des escaliers sur mesure de qualité, il faut que sa longueur soit comprise entre 24 et 30 centimètres. De quoi poser le pied entièrement. 

Pour ce faire, la Loi Blondel nous offre un calcul à faire : 

2 x Hauteur d’une marche + Longueur giron = entre 60 cm et 64 cm pour quelque chose de naturel et sécurisé. 

Par exemple : une longueur de giron de 27 centimètres = 61 centimètres grâce au calcul de la loi Blondel. 

 

Pour conclure, nous vous recommanderons toujours de faire appel à un architecte d’intérieur pour éviter un escalier raide et monotone. Toutefois, il vous faudra tout de même un escalier équitablement droit qui tiendra la route plutôt que quelque chose d’asymétrique. Ceci est valable tout particulièrement pour un escalier quart tournant. 

Et vous, vers quelle cage d’escalier vous dirigeriez-vous ? Escalier droit, escalier à palier, colimaçon ? Dites-nous tout !

Logement

Logement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.