logo
Logement.org, le portail de l'immobilier et du logement...
facebook twitter

Actualité

Les évolutions des produits d'Action Logement en 2014

Depuis le 2 janvier 2014, certains produits et aides d'Action Logement ont évolué et ce dans l'intérêt des salariés, bénéficiaires.

Les prêts Accession et travaux
offrent un taux historiquement bas

Les prêts

1,25 %, c'est le nouveau taux d'intérêt fixe annuel (hors assurance) applicable aux prêts accession et travaux !

Acquérir ou améliorer sa résidence principale devient envisageable pour de nombreux ménages avec ces prêts à un taux exceptionnel ;
Pour un prêt de 10 000 euros à 1,25 % avec une assurance décès incapacité à 50 % sur chaque tête, les remboursements mensuels sont désormais de 62,96 euros sur 15 ans.
Vous avez un projet immobilier, n'hésitez donc pas à demander une étude financière gratuite au service de courtage en crédit immobilier d'ASTRIA Services.

Service de courtage en crédit immobilier d'ASTRIA Services.

L'aide MOBILI-JEUNE® encore plus intéressante

aide mobili-jeune

Cette aide financière destinée aux jeunes en contrat de professionnalisation percevant au plus 100 % du SMIC présente de nouvelles caractéristiques avantageuses.

Voir le site www.astria.com/mobili-jeune

Les produits destinés aux ménages en difficulté

Assistance

Ces aides financières évoluent et sont regroupées en 2 types :

Elles sont destinées aux salariés en situation de déséquilibre financier rencontrant des difficultés ne leur permettant pas de se maintenir dans leur résidence principale.
Elles contribuent à la prise en charge de frais liés au logement. Pour en bénéficier, les salariés doivent s'adresser au service CIL-PASS assistance d'ASTRIA.
Le conseiller assistance réalise en toute confidentialité un diagnostic social et décide en accord avec le salarié des actions à mener, des aides à délivrer.

En savoir plus sur le service CIL-PASS assistance d'ASTRIA.

Voir plus d'articles >>

www - Le site du mois

Découvrez le nouveau site de l'OGIF

ogif

Spécialiste du logement intermédiaire

L’OGIF construit, entretient et gère une offre de logements intermédiaires destinés aux salariés d’Île-de-France.

À la Une

L'aide MOBILI-JEUNE® : un coup de pouce sous forme de subvention pour l’accès au logement des jeunes

Mobili Jeune

Les jeunes de moins de trente ans en formation professionnelle (contrat d’apprentissage, de professionnalisation ou d’alternance) percevant un revenu inférieur ou égal au SMIC, peuvent bénéficier de cette subvention. Elle leur permet la prise en charge de leurs échéances ou quittances dans la limite de 100 € mensuels, déduction faite de l’APL, pendant toute la durée de la formation dans la limite de 3 ans maximum.

Tous les logements sont concernés, conventionnés ou non dès lors que la location est consentie en vertu d’un contrat de bail, d’une convention d’occupation en structure collective ou d’un contrat de colocation.

Le dossier du mois

Publication des plafonds de ressources applicables en 2014 pour l’accès à un logement locatif social et pour les prêts Action Logement

Un arrêté du 23 décembre 2013 fixe pour l’année 2014 les plafonds de ressources annuelles pour l’attribution de logements locatifs sociaux et pour les prêts Action Logement.
Cet arrêté du 23 décembre 2013 actualise les plafonds de ressources PLUS et PLA-I et permet le calcul des plafonds de ressources PLI .


Pour les demandes de logements locatifs

Il existe différents plafonds de ressources, selon le type de logement, les prêts ayant financé sa construction et enfin sa situation géographique.
En contrepartie, pour chacun des programmes, une convention est signée avec l’État. Elle prévoit notamment l’encadrement des loyers et permet aux locataires de bénéficier de certaines aides au logement. Le montant des ressources à prendre en compte pour l'attribution d'un logement locatif social est égal à la somme des revenus fiscaux de référence de chaque personne composant le ménage au titre de l'année n-2, soit l’année 2012 en 2014. Le demandeur doit prendre la ligne « revenu fiscal de référence » pour chacun des contribuables composant son ménage.
Dans l’hypothèse où le demandeur connaît une diminution annuelle de ses ressources supérieures à 10 %, il est tenu compte des revenus de l'année n-1 (l’année 2013) ou des revenus des 12 derniers mois précédant la signature du contrat de location.


Pour les demandes de prêts accession et travaux Action Logement

Outre les dispositions spécifiques à chacune des entreprises et les autres conditions d’obtention, le montant des ressources à prendre en compte pour l’octroi d’un prêt accession ou d’un prêt travaux Action Logement doit être inférieur aux plafonds de ressources PLI .
Ce montant est égal à la somme des revenus fiscaux de référence de chaque personne composant le ménage au titre de l'année n-2, soit l’année 2012 en 2014. Le demandeur doit prendre la ligne « revenu fiscal de référence » pour chacun des contribuables composant son ménage.
Il est cependant tenu compte des revenus fiscaux de référence de l'année n-1 (l’année 2013) s’ils sont plus favorables au demandeur.